Les cinéastes français et le cinéma français

Qui n’a jamais vu un film réalisé par un réalisateur français? Peu de gens peuvent répondre par l’affirmative à cette simple question. Ceci est vrai non seulement en France, mais pratiquement partout. Dans toute l’Europe et en Amérique le cinéma français est respecté et admiré, ses chefs d’oeuvres ayant été applaudis dans tout festival du cinéma digne de ce nom.

Ceci est premièrement dû au talent des metteurs en scène français, qui ont su transférer leurs vues de la réalité ou leurs fantaisies dans leurs courts et longs métrages. On ne peut raconter l’histoire du septième art sans parler des films du cinéma français et des réalisateurs français. Oublier les cinéastes français de la Nouvelle Vague serait comme oublier les Studios d’Hollywood ou les films du néo-réalisme italien.

Commençons par Truffaut, dont les 400 coups sont entrés, selon l’avis de tous les passionnés, dans l’histoire du cinéma; Claude Lellouche, dont les succès aux Oscars et au Festival de Cannes ne lui ont pas empêché le défi de porter à l’écran Bernard Tapie et sa personnalité; Jean-Luc Godard et son inoubliable A bout de souffle; ainsi que le style très personnel d’Eric Rohmer caché dans ses histoires et ses personnages. Ces maîtres du cinéma français ont rempli les salles de cinéma et régalé les spectateurs français depuis des décennies avec leurs histoires vues par leur oeil et par leur art.

La nouvelle génération de cinéastes français a aussi beaucoup de valeur. Malgré qu’ils n’aient pas encore produit le film qui deviendra le symbole de leur génération, de nombreux jeunes réalisateurs français se préparent en réalisant leur premiers films de cinéaste. Le talent y est certainement et ils espèrent tous être le prochain meilleur réalisateur français de notre époque.

Salon International du Patrimoine Culturel
Musée du Louvre